Huawei P20 Lite : Test complet

Qu’est-ce que le Huawei P20 Lite ?

9 Note
Verdict

Le design premium du Huawei P20 Lite, ainsi que des caractéristiques techniques lui permettent de surclasser haut la main la concurrence.

POUR
  • Design premium
  • Bonne Autonomie
  • Options et fonctionnalités
CONTRE
  • Processeur agé
  • Ancien OS
Note du public: 5 (1 votes)
.

La P20 Lite espère incarner l’allure et la sensibilité de la P20 phare de Huawei.

Pour ce faire, l’appareil remplace le processeur le plus puissant de l’entreprise par un chipset plus modeste, adopte quelques différences de conception subtiles et prend des photos à l’aide d’une configuration de caméra double nettement différente.

Huawei P20 Lite – Design

Au premier coup d’œil, vous auriez du mal à distinguer le Lite de son frère plus distingué et plus compétent. À l’œil, ils sont à peu près de la même taille (bien que la grosse P20 soit légèrement plus haute, plus étroite et plus épaisse), ont une construction similaire en verre et en métal, et l’avant de chaque téléphone est dominé par un large écran allongé.

Cela dit, certains indices donnent à penser que la Lite est plus abordable. Contrairement au corps du P20, où le verre de couverture incurvé s’écoule dans la bande métallique autour du bord du téléphone, le Lite a une ligne de couture plus distincte où les deux matériaux se rejoignent. On peut dire qu’il n’est pas aussi élégant à l’œil, mais dans la main, il offre une rainure supplémentaire sous le doigt pour une meilleure adhérence.

Toutes les commandes en métal du téléphone se trouvent sur le côté droit et sont confortablement positionnées pour être utilisées avec l’une ou l’autre main, et le bouton de réglage du volume se trouve au-dessus de la touche d’alimentation.

Un plateau SIM hybride se trouve sur le côté gauche du téléphone ; selon la région dans laquelle vous choisissez le P20 Lite, il peut contenir un nano-SIM et une carte microSD, ou vous permettre d’échanger la carte microSD contre un nano-SIM secondaire.

Comme la plupart des combinés de la gamme 2018 de Huawei, le P20 Lite fait le saut vers une connexion USB-C à sa base pour plus de confort, notamment grâce à son design réversible. Contrairement aux grilles de microphone et de haut-parleur du P20 standard, le Lite conserve également une prise casque standard de 3,5 mm sur son bord inférieur. C’est une excellente nouvelle pour ceux qui n’ont pas encore fait le saut vers les écouteurs sans fil Bluetooth ou ceux qui ne sont pas abonnés à un dongle-filled futur.

L’une des premières choses que vous pourriez trouver surprenantes en choisissant le P20 Lite, c’est comment, d’une certaine façon, il est à la hauteur de son nom. Avec 145g, c’est un combiné étonnamment léger, surtout si l’on considère l’usage libéral de verre sur le dos.

Outre les défauts évidents, tels que la nécessité d’un polissage constant si vous n’êtes pas un fan des empreintes digitales et des taches, il y a aussi la fragilité supplémentaire qu’un tel choix de matériau apporte.

Dans le cas du Lite, ce risque est aggravé par le fait que, contrairement au nombre croissant de téléphones à fond de verre qui sont maintenant sur le marché, il n’y a pas de science des matériaux spécialisée en jeu. Corning’s Gorilla Glass s’est imposé comme la marque de verre trempé de facto à utiliser sur le plan technique, mais dans le cas du P20 Lite, vous ne trouverez que du verre trempé de série. A ce titre, manipuler avec précaution.

Il n’y a pas non plus de résistance à l’eau en jeu ici – un des principaux arguments de vente des modèles standard P20 et P20 Pro – de sorte que la Lite s’utilise mieux dans un boîtier et loin des douches, des flaques d’eau et des bassins.

Un œil attentif pourrait également remarquer que Huawei a déplacé le capteur d’empreintes digitales par rapport aux autres combinés P20. Au lieu d’installer une mince bande de capteur sous l’écran, un capteur circulaire beaucoup plus grand se trouve au centre de l’arrière du téléphone, placé dans la vitre, comme le P10 Lite de l’an dernier.

Dans l’utilisation quotidienne, cela permet en fait un placement beaucoup plus confortable et sensible ; il se trouve là où le bout de vos doigts se reposera naturellement. Cependant, en conjonction avec le logiciel de Huawei, il supporte également une myriade de gestes qui aident à améliorer l’interaction de l’utilisateur – plus d’informations à ce sujet ultérieurement.

Huawei P20 Lite – Écran

Dans le monde des smartphones, 2018 est désormais considérée comme  » l’année de l’entaille « . Le téléphone Essential Phone et l’iPhone X ont popularisé cette bizarrerie l’année dernière, et nous avons vu par la suite de plus en plus de téléphones adopter un écran cranté afin de repousser les limites de la quantité de façade d’un téléphone qui peut être occupé par l’affichage.

Dans le cas de la Lite, Huawei vous offre en fait un panneau imperceptiblement plus grand que celui utilisé par la vanille P20 (5,84 contre 5,80 pouces sur cette dernière), avec un allongement de 19:9 en plus. En fait, c’est l’un des meilleurs rapports écran/corps (80,5 %) par rapport aux autres appareils de la gamme de prix de la Lite.

L’encoche elle-même mesure environ la moitié de la largeur de celle de l’iPhone X, ce qui laisse beaucoup d’espace dans l’interface utilisateur pour divers indicateurs et icônes de notification sur les deux côtés. Si vous n’aimez pas regarder l’encoche, Huawei a inclus une solution logicielle pour la cacher – ceci colore la barre de notification en noir pour l’assortir, si possible. Il s’agit d’une inclusion intelligente, si vous n’êtes pas enclin à l’entaille et que vous préférez l’aspect à cadre mince d’appareils comme le Galaxy S9 de Samsung.

Atteindre le haut de l’écran d’une seule main est également possible, mais avec la nécessité d’un peu de shimmy de votre main sur le corps du téléphone. Il y a, en fait, un mode d’une seule main dans l’interface utilisateur Emotion de Huawei, qui est également facilement accessible par un simple glissement sur les touches de navigation à l’écran. Il rétrécit l’interface vers le bas à gauche ou vers le bas à droite, pour rendre l’accès au haut de l’interface utilisateur ou la frappe à une main beaucoup plus agréable.

Quant à la qualité de l’écran utilisé par Huawei, le P20 Lite dispose d’un LCD Full HD+, 2280 x 1080 LTPS (polysilicium basse température), ce qui le place techniquement au-dessus du P20 standard en matière de densité de pixels. Sur le papier, cela signifie des images plus nettes que le vaisseau amiral de Huawei. Cependant, comme la différence dans la taille de leurs écrans, l’espace est trop étroit pour suggérer que c’est réellement avantageux.

Contrairement au P20 Pro plus grand, il n’y a pas de support HDR sur l’offre pour se connecter à des services tels que YouTube ou Netflix. Néanmoins, en utilisation générale, la Lite continue de faire ressortir des visuels agréables. Les couleurs et les contrastes semblent tous deux équilibrés, avec une imagerie d’apparence naturelle et des mouvements fluides. Bien qu’il y ait peu de distorsion évidente à des angles de vue plus extrêmes, le déclin de la luminosité peut être assez sévère.

En plus du réglage automatique de la luminosité, qui est une évidence pour la plupart des smartphones à ce stade du jeu, le P20 Lite vous offre également un contrôle fin de la température de couleur de l’écran. Cela vous permet de passer d’un profil de couleur prédéfini à l’autre ou de l’ajuster manuellement à la teinte de couleur de votre choix. Personnellement, je préfère le réglage de stock, car il semble que les techniciens d’affichage de Huawei ont fait leur travail avec le profil par défaut.

Il y a aussi un mode Confort oculaire, qui est génial si vous êtes enclin à la fatigue oculaire ou si vous êtes un utilisateur habituel d’Instagram tard dans la nuit. Il ajoute un réchauffement musclé à la température de couleur de l’écran, ce qui réduit la quantité de lumière bleue émise, facilitant ainsi la vision des yeux et du cerveau dans de telles conditions.

Vous pouvez l’activer manuellement, le programmer de façon à ce que ses effets s’activent et s’éteignent automatiquement aux heures que vous avez définies, et ajuster l’effet de réchauffement qu’il a sur l’apparence de l’écran du Lite.

Huawei P20 Lite – Performance

Au cœur du P20 Lite se trouve le chipset HiSilicon Kirin 659 octa-core de Huawei. Il est devenu le processeur incontournable de la marque pour ses téléphones milieu de gamme 2017/2018 plus puissants, alimentant tout, de l’Honor 7X au Huawei P Smart.

C’est une pièce de quincaillerie parfaitement compétente, mais un peu longue dans la dent à ce stade. Elle est le plus souvent comparée à celle du Snapdragon 625 de Qualcomm, qui est lui-même un jeu de puces plus ancien selon les normes actuelles. Huawei a jumelé le 659 avec 4 Go de RAM – ce qui, sur papier, est de bon augure pour les performances générales du téléphone et sa stabilité à long terme.

Dans la pratique, il s’agit d’une configuration résolument intermédiaire qui se traduit par un fonctionnement en douceur lors du balayage de l’interface utilisateur. C’est comparable à n’importe quel produit phare, mais des fissures commencent à apparaître lorsque vous ouvrez et changez fréquemment d’application.

Presque sans faute, l’ouverture d’une nouvelle application vous fera atterrir sur un écran vierge pendant quelques instants avant que l’interface n’apparaisse, et sauter d’une application à l’autre ou multitâche entraîne la chute de cadres dans les animations de l’interface. Bien que ni l’un ni l’autre de ces traits ne gêne l’utilisation quotidienne, ils vous rappellent tous les deux que, bien qu’il fasse partie de la famille P20, il n’est pas aussi serré que ses frères et sœurs de la classe supérieure.

Huawei inclut sa propre application Phone Manager, qui est conçue pour garder les choses en ordre dans les coulisses et aider à maintenir la stabilité à long terme. Si vous êtes préoccupé par les baisses de performance, ce devrait être votre premier port d’escale. Non seulement il vous indiquera si tout est comme il se doit, mais il vous donnera aussi les moyens de rectifier les choses en cas de problème.

Il est doté d’une seule touche et attribue au Lite une note de performance globale, mais il comprend également des outils autonomes de nettoyage et de détection des virus.

Certains téléphones bas de gamme et milieu de gamme tombent sur l’espace interne limité, mais il n’y a pas de tels problèmes avec le P20 Lite. À environ 10 Go, une fraction importante de la mémoire morte du téléphone est occupée par des fichiers système. Toutefois, avec 64 Go pour jouer avec l’ensemble (les versions 32 Go et 128 Go sont disponibles sur d’autres marchés), il y a encore beaucoup de place pour les médias, les applications, les jeux et les fichiers. De plus, contrairement aux appareils P20 haut de gamme, le Lite prend en charge l’extensibilité microSD (jusqu’à 256 Go).

Huawei P20 Lite – OS

Emotion UI (ou EMUI) a toujours été une superposition d’Android très lourde à laquelle il faut s’habituer si vous ne l’avez jamais rencontré auparavant. Par défaut, il n’y a pas de tiroir d’applications (bien que des itérations plus récentes de l’interface incluent la possibilité de l’ajouter à nouveau), il y a un certain nombre de gestes et de raccourcis uniques à apprendre, et Huawei regroupe un nombre important de ses propres applications.

C’est un peu décevant que la Lite perde sur les dernières versions d’Android et d’EMUI, comme c’est le cas avec les standards P20 et P20 Pro, mais l’expérience Android 8.0 (avec EMUI 8.0) sur le dessus est toujours d’actualité.

Ce n’est donc pas un Nova Launcher, mais vous avez tout loisir de personnaliser l’interface du P20 Lite. La plus importante est l’application Themes de Huawei, qui propose des offres officielles et des offres faites par des fans, organisées par catégorie et par popularité. Vous pouvez personnaliser toutes sortes de paramètres rapides dans le volet des notifications et il intègre de manière transparente les raccourcis d’applications, d’abord introduits sur Android O.

En plus du mode à une main susmentionné, vous pouvez passer en mode multitâche sur écran partagé à l’aide de la touche de commutation/aperçu de l’application. Si les applications ne sont pas optimisées pour l’écran allongé du téléphone, un outil intégré est en place pour les forcer à évoluer de manière appropriée.

Malgré les avertissements que cette fonctionnalité pourrait ne pas être compatible ou causer des problèmes avec certaines applications, elle a fonctionné sans faille dans mes tests 100% du temps.

Appareil photo

Huawei s’est frayé un chemin dans la scène des caméras pour smartphones, faisant des vagues notables avec la série Mate 10 et maintenant, aux yeux de certains, supplantant même Apple, Samsung et Google avec l’arrangement à trois caméras du P20 Pro qui tourne la tête.

La question est de savoir si oui ou non une partie de cet ADN de premier ordre de la classe a ruisselé jusqu’à la Lite, ou si sa configuration à double caméra n’est qu’une autre expérience de photographie smartphone de milieu de gamme qui fait son travail mais rien de plus.

La combinaison d’une configuration double de 16 et 2 mégapixels implique immédiatement que le deuxième capteur n’est disponible que pour fournir des données de profondeur, et non pour ajouter des capacités de zoom optique sans perte comme c’est parfois le cas.

Ainsi, en plus des modes de prise de vue conventionnels supplémentaires tels que le contrôle manuel (appelé’Photo Pro’) qui inclut le support RAW, le panorama et HDR (qui n’est pas activé par défaut), la Lite dispose d’un mode Portrait pour ajouter un flou de fond autour du sujet, ainsi qu’une large ouverture qui vous permet de recadrer l’avant plan et le fond après coup.

Autonomie de la batterie

Lors de tests en situation réelle, le P20 Lite a survécu à mes attentes. Il a confortablement duré une journée et demie d’utilisation sur une seule charge avec le jus de fruit à revendre.

Huawei s’est familiarisé avec des écrans à plus haute résolution sur ses appareils haut de gamme, mais un mid-ranger capable comme le P20 Lite se sent bien adapté à un écran Full HD+, qui est moins exigeant par nature. Ajoutez à cela le fait qu’il dispose d’un chipset de niveau intermédiaire et d’une cellule 3000mAh relativement capacitive, et la longévité offerte n’est pas si surprenante.

Côté logiciel, il existe également des sauvegardes en place pour minimiser l’usure excessive de la batterie. Vous pouvez automatiser lorsque le Lite s’allume et s’éteint, la résolution de l’écran peut être ajustée dynamiquement vers le haut ou vers le bas (bien qu’elle puisse aussi être réglée manuellement), et vous pouvez empêcher activement les applications de lancer ou d’exécuter automatiquement des processus en arrière-plan sans votre consentement.

L’optimiseur de batterie de Huawei est également à portée de main pour vous recommander d’autres mesures que vous pouvez prendre, ou des réglages que vous devriez modifier si vous voulez que la Lite dure encore plus longtemps. Collectivement, c’est l’une des configurations de gestion de l’énergie les plus complètes que j’aie rencontrées et, si vous êtes prêt à la modifier, vous pourriez éviter l’épuisement de la batterie avec plus de compétence que de nombreux concurrents.

Cependant, si vous tombez en panne d’essence, le P20 Lite prend en charge la technologie de charge rapide SuperCharge de Huawei (similaire au Dash Charge de OnePlus) et est livré avec un adaptateur conforme dans la boîte. Dans mes tests, il a été capable de recharger 23% de la batterie du téléphone en seulement 15 minutes et le téléphone a atteint 42% de charge après 30 minutes, ce qui pour la plupart des utilisateurs devrait être plus que l’équivalent d’une journée d’utilisation normale.

Et vous qu'en pensez-vous ?

Laisser un commentaire